Les Vignerons

Bruno Allion--Domaine de Pontcher, Béatrice et Michel Augé--Domaine des Maisons Brulées, Olivier Bellanger, Mikaël Bouges, Alain Courtault et Simon Tardieux, Joël Courtault, Nathalie Gaubicher--Domaine Le Briseau, Renaud Guettier--La Grapperie, Emile Heredia--Domaine de Montrieux, Olivier Lemasson--Les Vins Contes, Noëlla Morantin, Pascal Potaire et Moses Gadouche--Les Capriades, Jean Marie et Thierry Puzelat--Clos du Tue Boeuf, Thierry Puzelat et Pierre-Olivier Bonhomme, Jean-Pierre Robinot--Les Vignes de l'Ange Vin, Vincent Roussely, Anne-Cécile Roy--Domaine des Roy, Jérôme et Dominique Sauvète--Domaine Sauvete, Laura Semeria--Domaine de Montcy, Cyrille Sevin, Pascal Simonutti--Le Pre Noir, Philippe Tessier--Domaine Philippe Tessier, Brendan Tracey, Hervé Villemade--Domaine du Moulin
Bruno Allion

Domaine de Pontcher
2 allée des Marronniers, 41140 Thésée · 02.54.75.21.63

Béatrice et Michel Augé

Domaine des Maisons Brulées
5 impasse de la Vallée du Loing , 41110 Pouillé · 02.54.71.58.23 · fax : 02.54.71.57.57
auge-michel-beatrice@wanadoo.fr

Olivier Bellanger

96 route des Caves, 41400 Monthou-sur-Cher · 02 54 71 89 19 · 06 44 11 12 18

Mikaël Bouges

 
5 impasse de la Motte, 41400 Faverolles sur Cher · 02.54.32.79.25
michael.bouges@wanadoo.fr

Alain Courtault et Simon Tardieux

 
35 rue Charmoises, 41140 Thésée · 02 54 71 50 97
alain.courtault498@orange.fr

Joël Courtault

 
28 rue de Bel Air, 41140 Thésée · 02.54.71.50.06
joel.courtaultba@orange.fr

Nathalie Gaubicher

Domaine Le Briseau
Les Nérons, 72340 Marcon · 02.43.44.58.53
nathalie.gaubicher@wanadoo.fr

Renaud Guettier

La Grapperie
La Soudairie, 37370 Bueil en Touraine · 02 47 24 48 06
renaudguettier@lagrapperie.com

Emile Heredia

Domaine de Montrieux
43 rue de Montrieux, 41100 Naveil · 06.84.23.35.40
earl.doc.doil@gmail.com

Olivier Lemasson

Les Vins Contes
11 rue de la Cour-Haute, 41120 Cande sur Beuvron · 02.54.44.13.88
lesvinscontes@wanadoo.fr · http://www.lesvinscontes.fr

Noëlla Morantin

 
5 rue de la Bergerie – La Tesnière, 41110 POUILLE · 06.63.26.83.17
noellamorantin@gmail.com

Pascal Potaire et Moses Gadouche

Les Capriades
6 route de Tours, 41400 Faverolles sur Cher · 02.54.75.58.80
lescapriades@orange.fr · edith.potaire@orange.fr

Jean Marie et Thierry Puzelat

Clos du Tue Boeuf
6 route de Seur, 41120 Les Montil · 02.54.44.05.06
tue-boeuf@wanadoo.fr

Thierry Puzelat et Pierre-Olivier Bonhomme

 
14 impasse des Masnières, 41120 Les Montils · 02.54.44.05.06
thierry.puzelat@wanadoo.fr · pierreolivierbonhomme@yahoo.fr · http://www.puzelat.com

Jean-Pierre Robinot

Les Vignes de l’Ange Vin
Le Présidial, 72340 Chahaignes · 02.43.44.92.20
lesvignesdelangevin@orange.fr

Vincent Roussely

DOMAINE DU CLOS ROUSSELY
11, Route du Château, 41400 Angé sur Cher · +06 88 21 82 54 · fax : 02 54 32 86 46

Anne-Cécile Roy

Domaine des Roy
3, rue Franche 41400 Pontlevoy · 02.54.32.51.07
domaine-des-roy@wanadoo.fr · http://www.domainedesroy.com

Jérôme et Dominique Sauvète

Domaine Sauvete
La Bocagerie, 41400 Monthou sur Cher · 02.54.71.48.68
domaine-sauvete@wanadoo.fr

Laura Semeria

Domaine de Montcy
32 Route de Fougères, 41700 Cheverny · 02 5444 2000 · fax : 02 5444 2100
http://terralaura.viabloga.com/

Cyrille Sevin

 
201 rue de Chancelée, 41250 Mont près Chambord · 06.88.33.43.44
cyr.sevin@wanadoo.fr

Pascal Simonutti

Le Pre Noir
2 chemin de la Galetière, 41150 Mesland · 06.62.06.47.61
pascal.simonutti@orange.fr

Philippe Tessier

Domaine Philippe Tessier
La rue Colin, 41700 Cheverny · 02.54.44.23.82
domaine.ph.tessier@wanadoo.fr

Brendan Tracey

17 rue du Bourg, 41100 Saint Anne · 06 33 08 96 25 · 02 54 72 20 02

Hervé Villemade

Domaine du Moulin
97 rue du Moulin-Neuf, 41120 Cellettes · 02.54.70.41.76
herve.villemade@wanadoo.fr · www.villemade.net

Partenaires

L’Herbe Rouge
41120 Valaire
02.54.44.98.14
herbe.rouge41@orange.fr

L’Auberge du Centre
41120 Chitenay
02.54.70.42.11
contact@auberge-du-centre.com
www.auberge-du-centre.com
 
Brasserie de la Pigeonelle
10 rue de la Ronde
37460 Cere la Ronde
02.47.94.28.22

Philosophie

Les Vins du Coin est une association de vignerons, rassemblés autour d’un même projet : produire des vins honnêtes et… buvables. Ces deux adjectifs paraissent bien pâles comparés au vocabulaire généralement utilisé pour vanter les mérites d’une appellation, d’un cru ou d’un label. Et pourtant dans le monde viticole, ces notions ont bien failli disparaitre et sont toujours en danger.
Jamais on a autant parlé de terroir, d’authenticité et de tradition depuis que les sols viticoles sont délabrés, les poudres de perlimpinpin oenologiques généralisées et que la tradition remonte aux cuves inox et aux vendangeuses (mécaniques, celles qui puent le gasoil).

Pendant deux ou trois décennies de dérive, quelques crocodiles ont tenu la barre du vin vrai : celui qui ressemble à l’endroit d’où il vient et que l’on peut boire sans craindre les lendemains qui déchantent.
D’une poignée il y a vingt ans, sont nés quelques centaines de vignerons qui s’agitent aujourd’hui à travers le vignoble (principalement Français et Italien) pour que l’on n’efface pas deux mille ans de culture viticole au profit d’un hypothétique goût international, d’une distribution centralisée (2/3 des vins vendus en grande distribution) ou du lobby des industriels de la chimie agricole.

Depuis quelques années, quelques groupes se sont constitués pour partager des idées, du travail, des canons, Les Vins du Coin s’inscrit dans cette mouvance, avec ses spécificités locales.

Ici la viticulture a toujours été calme, probablement parce qu’elle était plus facile qu’ailleurs. La proximité de Paris a toujours assuré un débouché aux vins locaux, quels qu’ils soient. Aussi quand la consommation a chuté et que les moyens de transport permettaient d’acheminer des vins plus lointains, les vignes ont déserté la Sologne, les bords de Loire d’Amboise à Orléans et la vallée du Loir, tranquillement, sans faire de vague. La vallée du Cher a conservé une activité viticole plus dense et semble subir cette crise aujourd’hui, à retardement.
Aujourd’hui la vigne vaut moins cher que son coût de plantation, un syndicat viticole vient de retirer du décret les cépages locaux au profit de cépages internationaux et a embauché un oenologue du nouveau monde pour conseiller les vignerons à produire des vins qui collent au marché. Ce contexte nous a probablement permis de nous poser quelques questions sur l’avenir de notre paysage, de notre métier, de ce que nous avions envie de vivre.

Dans ce groupe, il y a des fils de paysans, des ex-citadins, des installés depuis 25 ans et d’autres depuis avant-hier, des vignobles de 3 à 20 hectares. Certains ont la fibre jardiniàre, d’autres sont plus vinificateurs. Mais tous ont conscience que la terre ne nous appartient pas et qu’il faut la respecter pour pérenniser notre métier, tous sont prêts à prendre des risques pour produire de beaux raisins et les accompagner en cave pour qu’ils soient le reflet d’un endroit et d’une année ; de beaux raisins transformés en vins honnêtes et buvables.

Partenaires | Philosophie
lesvinsducoin@gmail.com